Message du 10 octobre 1982 (I)

           Mes enfants,

           Je suis l’Amour et la Vie.

           Je reviens au cœur du monde pour sauver tous les hommes de bonne volonté.

           Que d’âmes se perdent en s’éloignant de la Lumière et de Mon Père ! Méfiez-vous de vos intentions et de vos agissements. Le Démon est si puissant qu’il s’est infiltré au plus profond des hommes en les séduisant délicieusement dans leur chair par le luxe et les plaisirs des sens.

           Mon Père et Moi-même sommes bannis, rejetés, méprisés, injuriés. Soyez droits, vous qui êtes appelés à partager le Royaume d’Amour. Soyez dignes de votre charge et n’attendez pas qu’il soit trop tard pour agir et pour prier.

           Les prières et la spiritualité du monde vont droit au Cœur de Mon Père et II vous envoie Son Esprit Consolateur et Sanctificateur, Celui qui abolit les lois des hommes et brise les barrières de la matière, les chaînes et les boulets qui entraînent l’humanité à sa perte.

           Vous êtes dans un siècle où les lois de la pensée paraissent au grand jour. Ne jouez pas avec votre cerveau en le soumettant à des expériences dangereuses. La prière, le lien avec Mon Père et l’élévation de l’âme vers la spiritualité du Ciel sont les seuls remèdes au déséquilibre de votre monde. Priez avec votre cœur. Je vous aime et vos prières Me comblent de joie. J’ai plaisir à voir que Mes brebis Me connaissent et ne désertent pas le troupeau. Sachez par votre exemple séduire les adversaires et les entraîner sur les chemins du bien. Mais soyez prudents ! Vous ne connaissez pas bien les lois spirituelles et vous devez être forts avant de tenter une telle aventure sans vous blesser. Armez-vous des Commandements du Père et de la Sainte Volonté du Fils, armez-vous de l’amour de votre prochain et d’une solide discipline de vie d’abord : Je vous donnerai la joie de la transformation spirituelle. Je suis l’Amour et la Vie, croyez en Ma Parole. Dans l’intimité de Celui qui est venu pour vous et de l’Esprit Saint de Dieu, vous possédez les Clés de la Vie.

           Il n’est nul besoin de percer les Mystères de Dieu : vous possédez l’Eau de la Source de Vie ; nul besoin d’analyse : vous pouvez vous désaltérer à volonté. Je vous donnerai, sans effort aucun, une vie de paix, de joie et d’amour car le Ciel sera en vous comme il l’a été au commencement. Mais lorsque vous éprouverez ce sentiment à nul autre pareil, ne le laissez pas fuir et nourrissez abondamment vos âmes de lectures spirituelles.

           Avant d’être forts, évitez les rencontres avec l’Ennemi qui rôde à chaque tournant de votre vie. Il ne cherche qu’à vous séduire pour mieux vous entraver et vous entraîner avec lui. Si vous M’établissez solidement en vous, si nous vivons ensemble dans le Père, l’Ennemi sera chassé car il ne peut supporter la Lumière du Fils Victorieux qui l’a vaincu et a vaincu la Mort.

           L’Ennemi tente de semer le trouble et le doute dans les esprits. Il profite de chaque faiblesse physique, de la maladie, de la fatigue, pour s’établir sournoisement dans les âmes. Ne soyez pas dupes !

           Je vous aime et vous aiderai sans cesse pour l’avenir du monde et de Mon Église. Même si aux yeux des hommes Elle semble s’effriter, aux yeux de Mon Père Elle reste le roc et le pilier de la foi, de la vertu et de la Vie Éternelle.

           Je vous protège. Témoignez de l’Évangile chaque jour de votre vie et Je ne pourrai plus vous quitter.

           Jésus