Sommaire du Tome 2

Message d’Introduction : Parabole inspirée par nos frères du Ciel – L’histoire de Martin : « Qu’il ne faut pas mourir en état de péché… »

 

MESSAGES DE L’ANNÉE 1987 :

 

15 août 1987 : À l’occasion de l’Assomption, le saint Curé d’Ars parle au messager et à ses amis de la Sainte Vierge et leur donne de judicieux conseils pour leur vie spirituelle.

20 août 1987 : Message de Notre Seigneur : faire la Volonté du Père sans compromis avec le monde.

27 août 1987 : La suprématie du christianisme – L’homme a besoin de Dieu et besoin d’entendre parler de Lui – La spiritualité de certains prêtres étouffée par l’intellectualisme – Être du Corps Mystique du Christ les membres solides.

28 août 1987 : Ceux et celles qui veulent consacrer leur vie à Dieu – Une décision difficile à prendre – La rencontre de l’âme avec Dieu : comparaison avec le paysage découvert depuis l’avion – Les tribulations de l’âme – Ne pas céder au désespoir – Le moment du choix – L’aide de Dieu.

6 septembre 1987 : Message de Notre Seigneur, qui annonce qu’en cette année mariale, les forces du Mal vont se déchaîner contre le nom de Sa Mère, qui sera çà et là sali et méprisé – Prendre modèle sur la Sainte Famille – Les amis du Seigneur subissent les attaques du monde.

20 septembre 1987 : Comment Jésus-Christ Sauveur a ouvert aux hommes la Porte du Ciel Comparaison – avec le jeu de fléchettes et le jeu de bowling – Œuvrer à toujours suivre le chemin tracé par le Christ – Les arguments perfides du Tentateur – Pour atteindre le Ciel, rechercher en tout la perfection – Toute âme qui progresse élève avec elle le monde.

25 octobre 1987 : Les incroyants accusent les chrétiens de « chercher refuge » dans la pratique de leur religion : cette accusation est erronée – L’homme du monde, lui, se réfugie dans les plaisirs des sens pour oublier les contraintes que la société lui impose et oublier qu’un jour il doit mourir – Celui qui vit en Dieu n’a pas besoin de refuge – Marie, Modèle de l’accueil de la Parole de Dieu – Que Dieu soit toute votre vie.

Toussaint 1987 (I) :  Transmettre la foi à ses enfants – Aimer Dieu de tout son cœur et de toute son âme, et respecter la Loi par amour pour Lui – La mise en pratique des Commandements : comparaison avec l’ascension d’une haute montagne à coups de piolet – Comprendre ces directives avec l’intelligence du cœur – Dieu : un Père – La « fête d’obligation » – Prendre modèle sur l’athlète et devenir des champions de la spiritualité – Comparaison de la Miséricorde de Dieu avec la corde de l’alpiniste en cas de chute – Le jeûne – L’application de la Loi sans amour synonyme de pharisaïsme – Enseigner aux enfants cet amour – Message aux catéchistes – Faire vibrer le cœur des jeunes à l’amour – La foi : un témoignage.

Toussaint 1987 (II) : Notre Seigneur encourage le messager dans le labeur, la fatigue et les contrariétés – Il le met en garde contre la télévision et la curiosité, et lui rappelle que nul ne peut progresser sans luttes ni tribulations.

5 novembre 1987 : La mort et la « résurrection de la chair » – Comment l’homme ressuscite-t-il ? – L’homme extérieur et l’homme intérieur – Le processus de la résurrection – Les souffrances de la purgation : image du remède – L’éclatement à la lumière du Ciel : image de la réaction chimique – Le corps glorieux – Dieu ressuscite l’homme intégralement pour l’accueillir en Son Royaume – Les attributs du corps de lumière – L’intercession des âmes du Ciel et du Purgatoire – La Lumière aveuglante de Dieu et Son incommensurable Amour.

20 décembre 1987 : Comparaison de la foi catholique avec une forteresse dont les murs ceignent une ville – Des croyants qui refusent de se laisser guider par une quelconque autorité – Ces croyants démolissent la forteresse de la foi – Appel aux prêtres qui ne doivent pas se laisser usurper leurs pouvoirs ni permettre que soit dénaturé l’Enseignement de Jésus-Christ – Ceux qui veulent un Dieu « pote » refusent de se souvenir de la Croix – Obéissance, renoncement, acceptation – Le rôle essentiel de la souffrance – Ce Démon, que personne ne veut plus voir nulle part… – La fausse liberté – Bien et bien-être, excitation et rayonnement intérieur, paix véritable et bonne conscience – Comment vous jugeriez le Christ s’Il vivait en chair et en os à vos côtés ? – Le Christ, Sauveur des pécheurs repentants – La Confession : une véritable délivrance qui allège sur la route de la vie le fardeau trop lourd que porte chacun – Rester fidèle au Pape.

24 décembre 1987 : Message de Noël – Marie et l’Enfant de la Crèche – A ceux qui viennent assister aux Messes de Minuit et que prétendument le métier ou la vie de tous les jours éloignent des Sacrements le reste du temps – La situation de l’Église en Europe – Appel pressant à la foi et à la conversion de tous les peuples Aspirer à la sainteté – Parler inlassablement de Dieu – L’Eucharistie, sublime Rendez-vous d’Amour.

27 décembre 1987 : Ceux qui prétendent que ces messages ne s’adressent pas au commun des mortels et que, visant la sainteté, ils décourageront parfois plutôt qu’ils ne réconforteront… – Le Souffle de l’Esprit Saint rappelant discrètement au troupeau la Parole du Pasteur – L’avidité pour l’argent préférée au trésor de l’Évangile : comparaison avec la combinaison gagnante du prochain tiercé – Lorsqu’il s’agit d’argent, jamais vous n’hésitez à vous précipiter – La sainteté passe nécessairement par la toute petitesse – Défendre le Seigneur par l’exemple.

29 décembre 1987 : Être réceptif à l’Amour de Dieu et aspirer à une très grande sainteté – L’homme est comme un pied de vigne planté dans la bonne terre – La maladie de la vigne et le véritable remède – Satan se nourrit des mauvaises pensées et des mauvaises actions des hommes – Faire connaître l’Évangile – Adorer Dieu avec le plus grand respect et s’incliner devant Sa Face – Éloigner les mauvaises pensées par la prière et par le jeûne – La réforme intérieure – Humilité et obéissance à la Sainte Église.

31 décembre 1987  (I) : Le saint Curé d’Ars donne au messager et à ses amis quelques conseils pour l’année nouvelle – La vertu de renoncement – Offrir des sacrifices pour obtenir des Grâces – Comparaison avec l’ange de la crèche qui opine de la tête – L’esprit du « modernisme » continue de faire dans le monde de sanglants ravages – Rester fidèle au Bon Dieu.

31 décembre 1987 (II) : Poème inspiré au messager : À la Mère et l’Enfant.

 

MESSAGES DE L’ANNÉE 1988 :

 

24 janvier 1988 :  Saint François de Sales vient encourager le messager dans sa tâche spirituelle et lui apporter son paternel soutien – Mises en garde contre certains pièges et certaines oppositions.

31 janvier 1988 : Saint Jean Bosco rappelle ce qu’est la Sainte Messe et exhorte les prêtres et tous ses enfants à devenir saints – Ses retrouvailles avec Dominique Savio dans l’Éternité.

20 février 1988 : Penser, parler et agir avec le cœur – Accueillir en soi le Christ-Eucharistie – Ne pas juger – La paix intérieure – La conversion – De nombreuses personnes s’éloignent des vérités enseignées par l’Église – Les ramener à Dieu par la prière d’intercession, le rayonnement personnel et la douceur – S’il vous était donné de connaître la Miséricorde Divine… – Vous êtes les infirmiers des âmes souffrantes – Montrez que vous savez aimer.

26 mars 1988 : La déchristianisation des peuples dits « civilisés » – Le déferlement de faux esprit et de fausses croyances qui viennent détruire la vérité de l’Enseignement chrétien jusque dans les églises – A Rome, la foi reste immuable et se transmet intacte – Le monde moderne massacre la foi – Ne permettez pas que soit massacrée la sainte liturgie – Certains prédicateurs craignent de rebuter les foules en leur rappelant l’existence du péché – L’éducation des enfants n’est plus la même – L’enseignement scolaire – Dieu associé à tout acte de la journée du chrétien – Encourager les vrais croyants à conserver leur foi d’enfant, à avoir une morale saine et une vie équilibrée – Si vous avez la foi, vous obtiendrez jusqu’à l’impossible – Aspirer à la perfection – En ce temps de Carême, inviter le Seigneur dans son cœur.

Pâques 1988 : Certains prêtres qui doutent de l’origine céleste de ces messages – Pour accepter ces messages, il faut posséder une grande humilité et savoir les lire avec le cœur – La Sainte Messe et la liturgie – Les personnes qui condamnent ces pages ou les rejettent – L’influence de certains théologiens véreux – Ne vous laissez pas attirer dans les pièges du faux amour – Sauver les âmes de la mort spirituelle – L’Enfer existe, l’Évangile le dit clairement – La Vérité ne saurait évoluer – La Vierge Marie vous rappelle souvent l’existence de Satan mais Elle non plus vous ne voulez pas L’écouter – Elle procède avec le même amour et la même persévérance qu’une mère terrestre – Suivre Jésus en tout – Ces paroles sont celles de guides éclairés à leurs enfants perdus dans les ténèbres – L’adoration silencieuse à genoux, les larmes d’émotion ou de joie en présence du Seigneur : rien de cela n’est malsain ou démodé…

10 avril 1988 : De si nombreux prêtres qui dénigrent les Apparitions mariales et rejettent les manifestations de l’Esprit Saint – Avoir la foi – Les signes doivent être acceptés avec la plus grande reconnaissance lorsqu’ils proviennent de l’Esprit Saint – Le discernement – L’homme à genoux qui verse une larme au pied d’une statue – Marie participe activement à la vie de l’Église – Comparaison de ceux qui refusent les signes donnés par Dieu avec l’enfant qui aurait une vénération pour le Père Noël mais refuserait de sa part tout présent – Les douceurs ne sont pas toujours des pièges de Satan – Des flacons de parfum répandus par Dieu sur votre spiritualité trop souvent sans saveur.

8 mai 1988 (I) : Message de Notre Seigneur au messager dans l’épreuve et à ses amis – Conseils pour vivre de saines amitiés.

8 mai 1988 (II) : Dans la tourmente et les contrariétés… – Différentes étapes dans l’amour du prochain – Amour et amitié – Amour filial et amour paternel et maternel – Amour fraternel – La souffrance, dont tant d’êtres humains disent qu’elle n’a aucun sens : sa mystérieuse valeur d’amour – Partager avec l’âme-aimée les souffrances qu’elle éprouve – Marie au Calvaire – Aimer son prochain comme soi-même – La mère dont l’enfant s’est blessé… – Jésus s’est offert pour les péchés des hommes – L’amitié de prédilection.

15 mai 1988 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à son frère spirituel, peinés par leur imperfection – La Paix de Dieu – L’action du Démon – Rester vigilant – Rester dans la vérité – Accueil d’un nouvel ami.

Pentecôte 1988 : L’Esprit de Pentecôte – En dehors de la Confirmation, il n’est nul besoin d’une nouvelle cérémonie pour rappeler cet Esprit sur vous – Lorsque vous invitez chez vous un ami et que vous lui offrez votre plus belle chambre… – L’Esprit-Paraclet pour guider et instruire – Certains groupes exaltés… – Dieu « dans le silence d’une brise légère » (1 R 19, 11-13) – Certains groupes plus humbles et plus silencieux – Des hommes d’Église réticents – Lorsqu’un homme d’Église se doit prononcer sur quelque phénomène extraordinaire – L’Esprit Saint à l’œuvre – Dieu a créé l’homme pour aimer – Un renouveau d’amour – Au sujet de Judas… – La chance d’avoir reçu l’Esprit-Consolateur – La chance de posséder des prêtres.

4 juin 1988 : Message de sainte Thérèse d’Avila : la fidélité du messager à Notre Seigneur le préserve de l’illusion – Conseils spirituels pour la suite de l’œuvre.

26 juin 1988 : Si, lorsque vous vous rendez au cinéma, le film était entrecoupé de publicités… – Le Seigneur est sensible au bon déroulement de la Sainte Messe – Respecter la liturgie – La Messe n’est pas un spectacle – De moins en moins de fidèles parviennent à comprendre la Divinité de Jésus-Christ – Le manque de respect – Une triste mutilation de l’Église du Christ – Rechercher la réconciliation et l’unité dans l’obéissance plutôt que la séparation – Beaucoup prier pour l’unité – Suivre le Pape.

22 juillet 1988 : Message du saint Curé d’Ars au messager en proie à des attaques démoniaques – La tentation de mépris envers soi-même et devant Dieu : comparaison avec la moindre petite fleur qui surgit du tas de fumier – Ne pas regarder les croix comme des agents de destruction mais plutôt comme des barreaux sur l’échelle de la sainteté Celui qui perd un bras dans un accident et qui ne peut plus conduire – Notre Seigneur à Gethsémani – Le mépris de soi – Le soutien de personnes inattendues pour combattre l’Adversaire.

24 juillet 1988 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à ses amis – L’être humain est comme un enfant sourd qui apercevrait de loin les lueurs d’un bombardement… – L’Enfer – Dans le péché, il n’est jamais possible d’être rassasié – Si un homme faisait de vous son héritier et que vous dilapidiez ses biens sous ses yeux… – Ces messages seront contestés par les personnes qui ne veulent pas rencontrer Dieu dès cette terre et qui n’aspirent pas à la perfection en tout – S’occuper des âmes – Faire connaître ces messages aux prêtres, aux religieux et aux religieuses.

27 juillet 1988 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à ses amis – Les querelles internes à la Sainte Église – Les mentalités ont changé – Le faux amour a ouvert la cage aux lions et renvoyé les dompteurs – Ceux qui veulent réformer de force l’humanité sont comme un médecin qui, voyant une jambe cassée, s’empresserait de la plâtrer sans en avoir rajusté les morceaux – Ceux qui ferment les yeux sur l’état actuel de la société sont comme un médecin qui ne se donnerait pas la peine de radiographier un malade après une grave chute sous prétexte que ce dernier ne hurle pas – Que ces messages touchent les cœurs !

3 août 1988 : Conseils du saint Curé d’Ars au messager et à ses amis pour ce temps de vacances – Apporter la Bonne Parole.

7 août 1988: Conseils spirituels du saint Curé d’Ars au messager et à ses amis – Pensées, paroles, actions : comparaison  avec un enfant qui joue avec de l’arsenic – Le sens du péché n’est pas le même chez les uns et chez les autres : comparaison avec le rai de lumière – Le Diable et la Confession.

10 août 1988 : Saint François de Sales poursuit ses conseils spirituels – Ces êtres assoiffés qui aperçoivent dans le désert une oasis mais renoncent à se désaltérer… – La méfiance – Connaître Dieu et le Monde Céleste avec le cœur – Trop d’hommes craignent de vivre avec Dieu – Demandez la foi, car vous ne l’avez pas suffisamment – « Que Votre Volonté soit faite » – Faire des efforts d’obéissance – Prier avec le cœur – Changer son cœur.

14 août 1988 : Une grande Grâce reçue par le messager : le saint Curé d’Ars l’explique – La vision des consciences – Le péché pardonné n’adhère plus à l’âme qui s’est confessée avec sincérité et repentir : comparaison avec l’insecte qui tente de s’accrocher aux parois glissantes d’un récipient – Une nouvelle étape proposée au messager – La Sainte Vierge se pare de Ses plus beaux atours…

15 août 1988 : La Très Sainte Vierge s’adresse au messager et à ses amis en pèlerinage à La Salette.

19 août 1988 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à son frère spirituel après qu’ils ont nettoyé, avec leurs amis, une chapelle qui lui a été dédiée – Vivre l’amitié dans l’harmonie : comparaison avec les deux assiettes sur l’étagère d’un placard.

27 août 1988 (I) : Message de saint François de Sales – Le renoncement – Comparaison avec la mère qui enfante dans la douleur mais qui, après l’épreuve, a la joie de tenir son enfant dans ses bras – Lorsque dans un jardin pousse une belle fleur… – Le messager est comme un cantonnier à qui il est demandé de disposer sur une route des panneaux annonçant un danger.

27 août 1988 (II) : La pudeur – « La lampe du corps, c’est ton œil… » (Lc 11, 34-35) – Les mauvaises pensées associées à la nudité – C’est ce qui sort du cœur de l’homme qui est impur – Savoir admirer l’œuvre du Créateur sans concupiscence – Comparaison entre le corps et le plus doux des chiots dressé pour attaquer – Dédramatiser sainement la nudité – Si des personnes souhaitent se retrouver nues sur les plages… – Les enfants confrontés à quelque spectacle indécent – L’éducation sexuelle de masse pratiquée en milieu scolaire – C’est aux parents d’instruire leurs enfants – L’amour est comme un tableau de maître – Être pudique face à ses enfants – L’évolution par rapport aux principes des générations passées – Comparaison avec le soldat et l’eau polluée en temps de guerre – Encourager l’enfant à interroger librement ses parents – Le caractère pernicieux de la publicité, des mauvais films et de la mauvaise littérature – L’éducation de la volonté et la maîtrise de soi – La pudeur dans le couple – Des jeux érotiques d’une extrême bassesse – Des femmes contraintes de se soumettre aux immondes caprices de leur mari – Conserver un regard pudique face à la nudité, pur face à l’impudeur, émerveillé face à la beauté du véritable amour.

11 septembre 1988 : Message de saint François de Sales au messager et à son frère spirituel – Des précisions sur l’amitié.

25 septembre 1988 : Message de saint François de Sales au messager et à son frère spirituel – Être comme le rocher et non comme la noix – Conseils de sagesse.

9 octobre 1988 : Message de saint François de Sales au messager et à son frère spirituel – La vie de l’homme est comme une route dont la topographie se modifie selon le type de véhicule qui l’emprunte – Les moments critiques d’une vie burinent le psychisme humain et laissent en lui des marques difficilement réparables – L’Eucharistie – Lorsque vous faites des courses et que vous achetez quelque friandise… – L’importance du dialogue intérieur avec Notre Seigneur dans la Communion – Si vous n’avez pas ce dialogue, vous êtes comme des myopes qui se réjouiraient de posséder une paire de lunettes mais jamais ne la chausseraient, ou encore comme de prétendus mélomanes qui se procureraient avec empressement un enregistrement de musique et le conserveraient sans jamais l’écouter.

13 octobre 1988 : « Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils tueront les uns et en persécuteront d’autres… » (Lc 11, 49) – Lorsque le Seigneur vous envoie Ses messagers, quelle attention portez-vous à leurs paroles ? – « Malheureux êtes-vous, docteurs de la Loi, parce que vous avez enlevé la clé de la connaissance ; vous-mêmes n’êtes pas entrés, et ceux qui essayaient d’entrer, vous les en avez empêchés » (Lc 11, 52) – Les valeurs chrétiennes de plus en plus méprisées – L’irrespect envers Notre Seigneur éclate au grand jour – Le but du Diable : détruire aux yeux des hommes la Divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ et dénaturer, auprès de la jeunesse en particulier, tout le vocabulaire religieux traditionnel – Calomnies au cinéma contre Jésus et Sa Mère – Aimer Dieu en esprit et en vérité, Le respecter, L’adorer.

20 octobre 1988 : L’amitié : le plus beau des sentiments – Jésus et Jean – La différence avec la simple camaraderie – Liberté individuelle dans l’amitié – Différence avec le mariage – Lorsqu’elle devient trop possessive, trop exigeante, l’amitié s’expose à bien des déboires – Lorsque vous recevez chez vous vos amis, ne profitez pas de ces moments pour mettre de l’engrais sur vos plantes – Offrir toujours à vos amis le meilleur de vous-mêmes – Équilibre et harmonie.

30 octobre 1988 : Le rôle de la femme dans la société et dans l’Église – La femme différente de l’homme – La femme, compagne de l’homme, tuteur et engrais de la plante tout à la fois – Ni un objet de plaisir, ni une esclave sans âme – Partie de l’homme, adjuvant, contrepoids – La femme, maîtresse de maison assurant la bonne marche du foyer – L’homme apporte, la femme dispose de son mieux – L’immense privilège de la maternité – La femme conçue pour aimer – La femme ne doit pas copier l’homme ni rivaliser avec lui – La femme chargée de la garde et de l’éducation des enfants – La femme moderne prend sa revanche : excentricité et provocation – L’esclavage du Diable – Des femmes qui n’ont plus le désir d’être de bonnes épouses et de bonnes mères – Des attachements ne reposant plus sur les solides valeurs du Mariage chrétien – L’équilibre de la famille est détruit – Les enfants : quelle éducation ? quelle morale ? quelle foi ? – La complémentarité du couple détruite – L’avortement : tuer lâchement un enfant – Si des enfants sombrent dans la délinquance… – La femme qui travaille – Le rôle de la femme dans l’Église – Les saintes n’ont jamais cherché à se faire les égales des prêtres – Les femmes qui détournent les prêtres de leur sacerdoce – « Que la femme suive l’instruction en silence… » (1 Tm 2, 11-12) – Les « femmes qui font profession de piété » (1 Tm 2, 10) – Œuvrer dans l’Église avec discrétion et efficacité – La femme ne sert véritablement Notre Seigneur que lorsqu’elle limite ses tâches aux domaines qui lui sont réservés – La femme, lumière de l’homme et lumière de Dieu.

Toussaint 1988 : Laissez parler votre cœur lorsque vous pensez à vos amis du Ciel – Est-ce à l’air ambiant que vous vous adressez ou bien à une Personne, le Seigneur, qui a promis d’être avec vous « toujours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20) – L’Évangile de la Veuve (Mc 12, 41-44) – Donner avec le cœur – Offrir sa vie tout entière au Seigneur avec amour, foi, et force – Foi exclusivement horizontale et foi verticale et mystique – Ce qu’est devenu l’enseignement de la religion : un spectacle de marionnettes – La vraie catéchèse qui plaît au Seigneur.

30 novembre 1988 : Faire face à l’opposition grandissante des chrétiens qui veulent se construire un Dieu et une Église sur mesure – Dieu est comme un père qui veut donner à Ses enfants une éducation de choix tout en les laissant libres de ne s’y point soumettre – Des hommes qui s’éloignent de Dieu et désertent l’Église – Des baptisés qui se révoltent contre la morale chrétienne – Des prédicateurs influents qui préconisent le mariage des prêtres et défendent la liberté sexuelle – Les médias, destructeurs de l’innocence – Comparaison de la terre avec une charogne en décomposition : des esprits impurs, telle une vermine mortelle, assaillent le cœur des hommes et de certains théologiens – La tâche de la Sainte Église n’est pas de faire plaisir à ses enfants en leur servant un nectar qu’elle sait empoisonné – Les écueils du chrétien dans la vie spirituelle – Comparaison avec les trois écueils du sportif désirant remporter une victoire : manquer d’assiduité dans l’entraînement, se trop complaire dans l’étude de la théorie, user de moyens frauduleux – L’Église en grand danger – Prier pour les évêques et pour les prêtres afin qu’ils restent fidèles au Saint-Père – L’amour et la pureté enseignés par Notre Seigneur – Suivre la direction spirituelle de saints prêtres – Ce sont surtout les âmes qui ont besoin de guérison – Prêcher une religion verticale – Condamner le péché sans condamner le pécheur.

4 décembre 1988 : Une foi déformée – L’homme voudrait un Dieu qui non seulement tolère mais aussi cautionne son péché – Une religion horizontale qui ne cherche point à faire connaître aux hommes ce que Dieu attend d’eux, mais à faire connaître à Dieu ce que les hommes attendent de Lui – Pauvre France qui souhaite toujours être à la pointe du progrès… – L’exemple des personnes handicapées, modèles de courage – « Beaucoup seront appelés, peu seront élus » (Mt 20, 16) – Rechercher toujours en tout la perfection.

 

MESSAGES DE L’ANNÉE 1989 :

 

8 janvier 1989 : Être comme les Mages – Lorsqu’ils ont vu l’étoile, ils ont fait preuve de sagesse – Observation, réflexion et effort – Savoir saisir le signe donné par Dieu – Chercher là-haut l’étoile et en faire bon usage – Un signe n’est pas matière seulement à réjouissance – Les Mages se sont laissé conduire vers l’Enfant de la Crèche – Être emplis d’intelligence dans la foi – Lorsque vous aurez rencontré Dieu… – Les Mages ont-ils eu honte de tomber à genoux ? – L’homme ne sait malheureusement que bien peu et bien mal s’humilier – Être respectueux des choses sacrées.

22 janvier 1989 : Comme vous êtes superstitieux et pleins de préjugés ! – Les malheurs dus à l’erreur et à la misère humaines – La maladie résulte principalement de la non-observance des lois de la nature créées par Dieu – La santé est une éducation de tous les instants – Le sida – L’homme qui dévie doit assumer les conséquences désastreuses de ses actes – L’infection de personnes innocentes : justice sera rendue dans l’Autre Monde – Cette loi de cause à effet que vous connaissez si mal – Si vous êtes atteints par la maladie… – Lorsqu’il s’agit d’une simple grippe sans danger – Lorsque la maladie est de nature plus sérieuse – Dieu n’est pour rien dans les misères humaines : Il a laissé l’homme libre – La jouissance sexuelle malsaine, égoïste ou immodérée est aussi un facteur important dans la dégénérescence du monde moderne – Honte à l’homme pervers ! – Honte à ces gouvernements sans Dieu… – Le bout de caoutchouc – C’est dans l’âme de l’homme que réside le mal – Pureté et maîtrise de soi – Chasteté et véritable amour – Le courage de vivre sainement La prière – Aujourd’hui, Jésus est là – Habituer les enfants à vivre sainement – La franchise au sein du couple – L’examen de conscience commun – Faire en soi la lumière.

9 février 1989 : Lorsque vous vous adressez à des personnes qui ne sont pas chrétiennes – La notion de bien et de mal – L’impureté : un péché ? – Ceux qui n’ont pas reçu d’éducation spirituelle ne vivent qu’à travers leurs sens – Leur « vérité » – Comparaison avec le sauvage qui, dans sa brousse natale, urine contre le tronc du premier arbre qu’il rencontre – La gravité de l’impureté – Le Bon Pasteur doit être suivi et écouté.

23 février 1989 : Mise en garde contre les erreurs et les pièges de ce temps – Chaque jour, nombre d’âmes se vont abîmer en Enfer – Un très grand danger menace aujourd’hui l’Église : celui de se discréditer elle-même aux yeux de ses enfants – Le pseudo-rationalisme d’aujourd’hui – À Dieu, rien n’est impossible – Le but du Démon : éliminer de la catéchèse tous les éléments de spiritualité qui font sa vraie richesse, et faire interpréter la Parole de Dieu faussement – Donner aux enfants le goût de Dieu – Soyez les spirituels de votre temps – Mise en garde contre les expériences douteuses et dangereuses telles l’évocation des défunts et les techniques nouvelles qui prétendent capter de manière concrète des voix de l’Au-delà – Le cœur de l’homme reste le poste récepteur le plus parfait – La véritable Communion des Saints – La vraie foi.

26 février 1989 : Laisser vibrer son cœur à l’unisson de Dieu – Respect et crainte – La Lumière divine – Changer de vie, changer de cœur – Cesser de considérer Dieu comme un gentil petit copain ou un papa-gâteau – Le Seigneur est las de livrer Son Corps à un troupeau d’êtres indifférents, jouisseurs ou exaltés –  Comparaison avec les bêtes de somme – Comlaisance sociale, esbroufe et hypocrisie – Le Message de La Salette : un portrait plus que jamais actuel de cette pauvre terre.

5 mars 1989 : La jalousie – L’homme : un être envieux, empli de convoitise et assoiffé de puissance – L’Enfant Prodigue (Lc 15, 11-32) – Le vrai bonheur de l’homme n’est possible que dans une soumission consentie à la Volonté divine – La Communion des Saints, l’une des principales fonctions du Corps Mystique du Christ – Comparaison de l’ensemble des hommes avec un gigantesque puzzle entre les mains du Père – La liberté humaine – Le déséquilibre – Accepter l’aide de Dieu, des prêtres, des parents, des amis – Aucune réforme intérieure, aucune action chrétienne ne peut être désordonnée – Les gouvernements sans Dieu… – Une conscience en paix, un cœur ouvert à tous, une âme ouverte à Dieu.

18 mars 1989 : Message de Notre Seigneur sur les mauvais prédicateurs et la véritable charité.

Pâques 1989 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à son frère spirituel – Le paganisme – Si vos enfants étaient atteints d’une grave maladie en terre étrangère et que vous puissiez leur faire parvenir, à travers quelque messager, une panacée nécessaire à leur guérison… – Les nouvelles méthodes d’éducation des enfants ne façonnent souvent que des adultes malheureux : image des égoïstes petits robots capricieux.

10 septembre 1989 : Message de nos frères du Ciel destiné aux prêtres – Regarder le célébrant au-delà de ses défauts comme celui qui nous donne Jésus : si vous aviez été privés de la présence de l’être que vous aimez le plus au monde et que cet être soit un jour guidé vers vous par un homme en haillons ou par un prince… – Les prêtres ne doivent pas être « les petits copains »– Ce ne sont pas des hommes ordinaires mais les envoyés de Dieu sur terre.

17 septembre 1989 : Message de Notre Seigneur à ceux qui doutent qu’Il puisse s’adresser en personne au messager.

23 septembre 1989 : Message de Notre Seigneur, qui exhorte les parents et les prêtres à parler de Lui aux enfants et à leur enseigner le bien.

30 septembre 1989 : Message de saint François de Sales au messager et à son frère spirituel pour leur donner des conseils de perfection dans la vie de tous les jours et dans l’amitié.

1er octobre 1989 : Les émissions religieuses présentées à la télévision – La société humaine malade du matérialisme – Le cancer de l’âmeCet homme qui vit dans l’opulence et semble goûter un bonheur sans pareil… – Vous avez tous besoin du Seigneur – La télévision devrait diffuser une authentique catéchèse – Les discours du Pape – Faire connaître au monde la plus grande richesse que l’humanité ait jamais connue : Notre Seigneur – Sans Dieu, les hommes ne peuvent rien sinon se débattre dans la vie comme des poissons hors de leur bassin – Savoir donner au nom du Seigneur – Donner sans parler de Dieu : histoire de l’homme qui vint un jour auprès d’un pauvre – Les richesses que devrait faire découvrir aux chrétiens la télévision lors des émissions religieuses – Des émissions pas très orthodoxes… – La Communion « dans la main » ? Communion « debout » ? – Vous qui voulez véritablement communier… – Gagner en sincérité et en spiritualité.

29 octobre 1989 : Se montrer humbles face au Seigneur – Craindre le Seigneur – Ne pas écouter le faux esprit – Si vous désirez savoir si vous êtes sur le bon chemin… – La progression spirituelle : comparaison avec la pièce fermée où la poussière n’est point visible – Éclairer son âme avec la torche vivante de l’Amour de Dieu – La Messe chaque dimanche : pourquoi donc ? – Le Seigneur n’est pas venu pour vous dessiner une religion sur mesure mais pour tous vous plonger dans le moule de Sa Perfection – Vous qui aimez à disserter sur Dieu – Vous qui parlez sans savoir – Vous qui êtes au contact des jeunes – Vous qui êtes si sûrs de vous… – Les, églises se vident parce que nombre de prêtres ne font plus l’admiration de leurs ouailles – Ils ne recherchent plus la sainteté mais revendiquent le droit d’être en tout des hommes comme les autres – La catéchèse – L’anonymat vestimentaire des prêtres – Les prêtres qui souhaitent prendre femme – Pour vous, plus rien n’est péché !… – Savoir encore s’émerveiller comme de tout petits enfants – Toute cette jeunesse qui se précipite vers l’abîme… – Les jeunes ont soif d’idéal.

Toussaint 1989 (I) : Message de saint François de Sales au messager et à ses amis pour les aider dans leur vie spirituelle – Reproches et exhortations – Image des colonnes et de l’édifice.

Toussaint 1989 (II) : Message du saint Curé d’Ars sur la vie du Ciel et la Communion des Saints – Le sentiment de la Présence du Créateur : un grand feu dégageant de douces flammes d’amour qui ne peuvent brûler – La vie au Ciel : comparaison avec l’enfant dans le sein de sa mère – Le pécheur plongé dans les affres du vice : comparaison avec l’enfant qui se noie mais refuse la main que vous lui tendez – Ceux qui excluent de leur relation avec le Christ, seul Médiateur, toute la Cour Céleste sont comme une personne qui inviterait chez elle un ami pour lui demander de l’aider à résoudre quelque problème et qui lui dirait : « Je n’ai besoin que de ta tête, tu peux laisser le reste de ton corps chez toi ! » – Exhorter les hommes à croire au Ciel – Il existe, au-delà des affres de la mort, un Royaume Céleste bien réel, invisible telles les ondes – à la plupart des yeux de chair, et qui vous attend.

2 novembre 1989 : Certains hommes prétendent que l’harmonie est trop monotone et que le péché n’est pas un mal – La vie du Ciel – La Communion des Saints – Le sang d’un même Cœur battant éternellement à l’unisson de l’Amour – Le Corps Mystique – Vous qui reniez votre famille du Ciel… – Si un ami vous invitait seul à sa table alors que vous possédez femme et enfants… – La chasse aux âmes : une bien grande mission – Les saisir vives, les abasourdir de sainteté, et les laisser mijoter face à l’Amour de Dieu – Que votre cœur soit une parcelle de Ciel en mission sur la terre.

 

MESSAGES DE L’ANNÉE 1990 :

 

28 janvier 1990 (I) : La Sainte Messe – La Communion, Rencontre avec le Seigneur – Des paroisses où les célébrations ne sont pas très orthodoxes, et où des fidèles souffrent de cette situation – La transgression des règles d’un jeu de société, de celles du sport, et la violation de règles sociales – L’incidence sur la vie spirituelle – Deux catégories de chrétiens recevant l’Eucharistie : ceux qui savent se recueillir et ceux dont l’attention est happée par le monde extérieur – Comparaison avec deux types d’écoliers – Les manifestations communautaires : comparaison avec les séminaires du lundi, la chorale du mardi, etc.« Et quand vous priez, n’imitez pas les hypocrites… » (Mt 6, 5-6) – Dieu n’est point dans les manifestations exubérantes : « le silence d’une brise légère » (1 R 19, 12) – Rencontrer l’Esprit Saint.

28 janvier 1990 (II) : Un père chrétien parti prématurément vers le Ciel s’adresse à ses enfants de la terre.

11 février 1990 : Message de Notre Seigneur sur l’« animation » de la Sainte Messe – Dérives modernistes en matière de liturgie (cérémonies inspirées du « show-business »et de foi – Comparaison avec le bijou imité et la fausse pierre La Communion : une fusion, une rencontre personnelle avec Jésus – Comparaison avec ces petits que leur maman a chargés de faire des courses – C’est Jésus Lui-même qui « anime » la Messe : comparaison avec mille brebis bêlant.

22 février 1990 : Lorsqu’un être jeune quitte cette terre… – « Il était baptisé et n’avait fait de mal à personne. Il n’allait pas à l’église mais il était croyant !.…» – Le passeport pour le Ciel : aimer Dieu, aimer ses frères – Des activités qui éloignent si souvent de Dieu – Profiter de la vie : un droit ? – L’Église donne un Code de vie – Être totalement transparents devant Dieu par la Confession – Une âme pure est comme un reflet du Ciel – Avec Dieu, tout n’est que pure Grâce – Histoire de l’adolescent qui sait qu’il devra partir un jour pour l’étranger – Dieu n’est pas responsable du départ d’un enfant, mais Il permet l’épreuve afin de gagner à Lui l’âme de l’enfant et celle de sa famille sensibilisée par la souffrance – La Communion des Saints et ses bienfaisantes vertus: images des vases communicants et des mets précieux.

4 mars 1990 : Abandonner davantage la direction de sa vie spirituelle à la Volonté de Dieu – L’homme n’est pas un automate – Le Mal vit en l’homme un terrain de prédilection à la tentation – L’homme au Jardin d’Éden a outrepassé le permis pour conquérir l’interdit, et détourné son regard de Dieu pour le porter sur lui-même – Le rôle du Messie : permettre à l’homme de reconquérir la Vie Éternelle – L’homme face à la convoitise – « Il n’est rien d’extérieur à l’homme qui, pénétrant en lui, puisse le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme ! » (Mt 7, 15) – La réforme intérieure – Si vous aviez décidé d’économiser de l’argent pour vous acheter une jolie maison… – Rejoindre le Christ par une vie de perfection : un but fort louable – Un enjeu de taille : une demeure dans l’Éternité – Rappel de la promesse du Seigneur sur les quarante jours.

19 mars 1990 : Ne pas rendre Dieu responsable des infirmités – Si la maison que vous habitez a été construite avec des matériaux bon marché… – L’hérédité et la prédisposition à certaines tendances ou tentations – Vivre sainement et saintement – Si votre hérédité vous porte à la boisson… – La volonté associée à la prière et à la Grâce de Dieu est source de délivrance et de guérison – Ne pas céder au Démon – Être des lutteurs – Tout mettre en oeuvre pour supporter nos infirmités : comparaison avec l’aveugle ou celui à qui il manque un bras ou une jambe – Aller vers une plus grande perfection dans la vie quotidienne familiale et professionnelle – Ne jamais se moquer des autres – Montrer de la compassion envers ses frères malades – Garder le sourire dans la maladie.

Pâques 1990 : Message de Notre Seigneur au messager et à ses amis – L’effondrement des valeurs et des vertus : image du monde semblable à une ville au lendemain d’un séisme – Mise en garde contre le faux esprit : image de la coupe empoisonnée.

29 avril 1990 : Que chacun occupe dans l’Église la place qui lui échoit – La Messe dominicale : cérémonie ou spectacle ? – Le sens du sacré, le sens du respect – Des laïcs au zèle trop envahissant – Un homme souhaiterait-il donner le sein à son enfant pour seconder sa femme… – Chacun doit rester à sa place et y accomplir son devoir avec amour et perfection – Manipuler le Corps du Christ sans le respect qui Lui est dû : comparaison avec les charlatans qui pratiquent illégalement la médecine – C’est le rôle du prêtre de s’occuper de la Présence Réelle et celui des fidèles de fléchir le genou – Le laïc ne doit pas chercher à tout prix à distribuer la Sainte Communion – Le mariage des prêtres – Défendre la vraie foi avec amour et dénoncer le faux esprit où qu’il règne – Rester fidèles au Saint-Père.

6 mai 1990 : Message de Notre Seigneur au messager peiné par certains articles et sondages parus dans la presse au sujet des prêtres et de la foi catholique – Avertissement à ceux qui salissent ou travestissent la foi catholique.

Pentecôte 1990 : Le discernement – Le Grand Falsificateur instille dans l’Église un souffle empoisonné – Le don du véritable Esprit incite l’homme à la sagesse – S’humilier, se dépouiller, renoncer – La Grâce silencieuse de Dieu – Conversion et réforme intérieure – Respect des Commandements et obéissance au Pape, Pasteur des âmes – La porte est étroite – Désirer la perfection – Prière et oraison – Se fondre dans l’« amen » perpétuel du Fils – Ceux dont il convient de se méfier – Modernisme et théologies de la libération – Que tout genou sache de nouveau ployer au simple Nom du Seigneur ! (cf. Ph 2, 10) – Le messager a la vision surnaturelle de saint Pie X.

5 juillet 1990 : Message de saint François de Sales au messager et à son frère spirituel sur la bonne entente et la progression vers Dieu – Comparaison avec l’enfant sevré – « Soyez nos ambassadeurs auprès des hommes, soyez des apôtres de ce temps ! » – Promesse aux familles qui suivront docilement les exhortations de ces messages.

24 juillet 1990 : Ceux qui font des compromis avec le monde – « II y aura parmi vous de faux docteurs » (2 P 2, 1) – Les faux docteurs dans le domaine spirituel – Les adversaires de la foi catholique – Les détenteurs de doctrines fallacieuses – Des soi-disant « initiés » qui séduisent nombre de chrétiens avides de merveilleux – Les fadaises de faux prophètes aux dehors angéliques – Le Démon raffole des expériences mystérieuses : il est le Maître de l’illusion – Les ouailles des saints prêtres désertent rarement le Troupeau – Les faux docteurs dans la société – Certains prétendus savants qui disent apporter le bien-être – Les médecins de la mort qui n’hésitent pas à pratiquer des avortements ni à poser aux femmes des stérilets, agents d’avortement permanents – Toute vie humaine commence à la conception – Les pilules abortives et vaccins anti-grossesse : des agents de destruction – La responsabilité des médecins – Les pornographes qui assassinent les âmes pures – Les producteurs et agents de perversion et de destruction des âmes et des corps – La Seconde Épître de Pierre (2 P 2, 10-19).

14 août 1990 : Message du saint Curé d’Ars au messager et à son frère spirituel sur la perfection – Votre langage doit rester le haut-parleur de votre âme et de votre cœur – Ceux qui ne veulent pas de la Sainte Vierge sont comme des gâteaux sans levain – Ceux qui vont humblement vers Elle sont comme des biscuits onctueux et doux – La Sainte Vierge est la Carte du Ciel – Les tentations : comparaison avec des examens dont on doit sortir vainqueurs.

19 août 1990 : L’Évangile de la Cananéenne (Mt 15, 21-28) – Lorsque vous enseignez les couleurs à vos enfants – Le devoir d’état de chacun doit consister à gérer d’abord ses propres biens pour le bien de tous, et seulement ensuite le bien des autres – S’il est important de donner, il n’est bon ni de donner n’importe quoi, ni de mal donner : comparaison avec les personnes profitant de passe-droits – L’humilité de la Cananéenne – Avez-vous l’humilité d’appeler le Seigneur à votre secours ? – Le découragement est toujours une tentation du Démon – Le peuple élu est invité au Repas de Noces (Mt 22, 1-4) – Agréger ou remplacer ? – La réforme intérieure – Aimer le Seigneur et faire Sa Volonté – Dans l’Au-delà, vous brûlerez dans votre chair à tous les endroits qui vous auront portés au péché – Comparaison avec l’échauffement de la fusée qui revient de l’espace – Être lumière pour franchir les portes de la mort – Les découvertes des physiciens dans le domaine de la lumière – Pourquoi préférer nettoyer plutôt que d’éviter coûte que coûte de salir ? – Vous êtes comme ces parents qui n’apprennent pas à leurs tout-petits à devenir propres – Prendre des mesures énergiques dans la lutte contre le péché – Ne pas salir le monde de ses péchés – Progresser et éduquer les autres.

29 août 1990 : Les personnes qui font commerce de voyance, d’exorcismes, de divination, de guérisons-miracles, de communications avec l’Au-delà – Les ouvrages que ces personnes diffusent abondamment – Les critères de discernement – N’accorder aucun crédit aux personnes qui rejettent l’obéissance à L’Église – La séduction du Démon – La femme de Lot (Gn 19, 17-26) – « On ne trouvera chez toi personne qui pratique divination, etc. » (Dt 18, 10-12) – Les trésors inestimables des Écritures Saintes – Une maison attirante bâtie sur du sable ou bien une maison toute simple construite sur du rocher ? – La richesse de Dieu est discrète – Des charlatans qui profitent de la pauvreté de la prédication pour entraîner les chrétiens vers leur groupe ou leur secte – Les saints, exemples vivants de la Parole de Dieu – Comparaison avec la richesse de la langue française – Ne devenez point des exaltés qui veulent voir des signes partout – Les « médiums » qui prétendent communiquer avec les saints catholiques – Depuis le Ciel, ces derniers continuent de mettre en garde contre les pratiques spirites : « Non ! frères, nous n’avons point changé ! » – Le plus grand bonheur de nos frères du Ciel : le gain de nos âmes à Dieu – La Volonté de Dieu n’est pas toujours conforme à celle des hommes – Ne point mélanger signes authentiques et prétendus phénomènes extraordinaires – La prudence de l’Église – Le rôle de ces messages : faire connaître au monde la véritable Communion des Saints, celle qu’enseigne l’Église – La Communion des saints, physiologie du Corps Mystique du Christ – Ne pas chercher à percer les mystères de l’Au-delà – Notre Seigneur est comme un beau poème ou comme un joyau – Le Jésus des Écritures Saintes – Les élucubrations peu orthodoxes sur Sa personne comme Sa prétendue « initiation », etc. – Le Fils de Dieu – À travers des historiens, des scientifiques, des écrivains, des cinéastes, le Diable présente au monde des aspects de Jésus qui sont erronés – Sagesse et discernement dans une profonde humilité.

31 août 1990 : Message de Notre Seigneur sur ceux qui s’évertuent à dénaturer Son Évangile et à démolir Sa Divinité – L’Évangile est comme une pépite d’or.

2 septembre 1990 : Les vœux du laïc consacré : comparaison avec les vertus théologales – L’engagement du messager et la valeur de cet engagement – L’obéissance est la plus pure manifestation de la foi – Vivre en Dieu et obéir à Dieu par amour – Ceux qui prétendent vivre en harmonie avec Dieu mais qui refusent l’Enseignement de Pierre : comparaison avec des outres percées – Ces prétendus catholiques qui se forgent une foi de leur cru en adaptant les Commandements à leurs situations particulières – Ces êtres récalcitrants qui abandonnent l’Église, leur Mère, pour aller se repaître de théories étranges… – Il n’est nulle perfection sans obéissance – L’obéissance n’est pas une contrainte mais un acte d’amour – La chasteté est la plus pure manifestation de l’Espérance – C’est par la Grâce que l’homme devient chaste – Celui qui sait aimer d’un amour pur et tendre… – Être chaste, c’est regarder le monde avec les yeux de l’amour – Le véritable amour est nécessairement chaste et respectueux de la vie, nécessairement tendre et pudique – Le monde incite les couples aux satisfactions charnelles immédiates – Le pouvoir hypnotique d’un érotisme malsain – Le « devoir » conjugal – « Fructifiez, multipliez ! » (Gn 1, 28) – L’expérience de la pureté et de la chasteté – Maîtrise de soi et sérénité – Tant de personnes qui ne peuvent ou ne veulent comprendre ! – Espérer dans la Grâce de Dieu et dans la perfection, qui conduit les hommes au bonheur du Ciel – La pauvreté est la plus pure manifestation de la charité – Se dépouiller volontairement de tout son amour-propre et de tout son orgueil – Partager avec générosité – L’homme pauvre n’est pas nécessairement celui qui possède peu de biens matériels – Au Jour du Grand Dépouillement – Faire fructifier ses qualités et les mettre au service du bien commun – « Le cœur doit rester le maître mot de tes trois vœux » – Être pauvre, c’est aussi se dépouiller de soi-même – Les vœux sont une manière plus sûre encore pour le laïc de cheminer vers la sainteté.

16 septembre 1990 :  Combien vous portez peu d’intérêt à la perfection spirituelle ! – « Ôte d’abord la poutre de ton œil » (Mt 7, 5) – La famille, premier cadre où doit être mis en pratique l’esprit évangélique – Elle est un excellent entraînement à la perfection – Se tourner vers les autres – Ces gens qui désertent les églises et pensent pouvoir s’assumer sans Dieu… – La loi de la pesanteur spirituelle« Si ton frère a commis un péché, va lui parler… » (Mt 18, 15) – Les hésitations à accomplir une telle démarche – Et si ce frère s’engageait à son insu dans des sables mouvants dont vous connaîtriez l’existence ? – « S’il n’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes… » (Mt 18, 16) – Toute âme qui pèche porte atteinte à l’humanité entière – Vous qui trouvez insoutenables les images de tortures humaines, si vous pouviez voir les âmes des hommes calcinées par le péché… – L’âme du pécheur récalcitrant au lendemain de sa vie terrestre – Le but du Démon : banaliser le péché pour que chacun s’y vautre sans culpabilité – « Nous sommes mandatés par l’Esprit Saint pour vous rappeler les Paroles de Notre-Seigneur Jésus-Christ » – Seuls les petits peuvent comprendre – Parlez de l’âme ! Le monde ne parle jamais que du corps… – Prêcher la réconciliation – L’Évangile du Serviteur Impitoyable (Mt 18, 23-25) : l’explication du Pater – Une Loi de Justice et d’Amour – « C’est ainsi que Mon Père du Ciel vous traitera si chacun de vous ne pardonne pas à son frère de tout son cœur. » (Mt 18, 35).

23 septembre 1990 : Les bons chrétiens sont comme les randonneurs qui font l’ascension des sommets sans rechigner devant l’effort… – Le bonheur des cimes – L’homme qui s’est privé de ce bonheur et qui un beau jour se rend compte de son erreur – Un Montagnard plus hardi que les autres construit, au prix de sa vie, un téléphérique qui permet même aux plus estropiés l’accès au sommet en quelques minutes – Si vous vous voyez un jour précédés Là-haut par certains…

14 octobre 1990 : Message de Notre Seigneur sur la liturgie, et le rôle des prêtres et des laïcs dans l’Église.

15 octobre 1990 : Message de sainte Thérèse d’Avila au messager – Conseils pour sa vie spirituelle – Comparaison avec la femme qui se maquille et se pare pour son époux – Comparaison avec l’ingénieur qui vient de faire une découverte – « Que vous importe l’opinion de votre entourage sur vous-même dans la mesure où vous accomplissez la Volonté de Dieu ! »

18 novembre 1990 : La Parabole des Talents (Mt 25, 14-30) – L’intelligence spirituelle – La faculté d’aimer Dieu en esprit et en vérité – La première preuve d’amour authentique que Dieu attend de l’homme – L’amour du prochain – Le discernement – Ne point imiter les loups déguisés en agneaux – Certains chrétiens qui se heurtent aux conseils donnés dans ces messages… – Ces hommes qui prétendent chercher la Lumière et qui, lorsqu’ils l’aperçoivent, prennent peur – La Lumière de Dieu n’est pas douce aux yeux des hommes – La sainteté dès cette terre – Nourrir dès l’enfance les qualités données par Dieu et les faire fructifier – « Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et égorgez-les devant moi » (Lc 19, 27) – La Sainte Hostie, simple morceau de pain ou Dieu en personne ? – Comparaison avec le livre montré à un sauvage – Faire découvrir aux hommes la sublime Présence qui se cache derrière les simples espèces du pain et du vin – Qu’avez-vous fait et que faites-vous de vos talents ?

Noël 1990 : Message de Notre Seigneur à tous Ses enfants, membres de Son Église et membres de Son Corps – La messe  à la TV n’est pas la rencontre eucharistique avec Jésus dans un véritable cœur-à-Cœur : comparaison avec des enfants qui regarderaient machinalement la photo de leurs parents chaque dimanche matin sans jamais retourner les voir.

 

MESSAGES DE L’ANNÉE 1991 :

 

6 janvier 1991 : Message de sainte Thérèse de Lisieux à F…, un ami du messager, qui a pour elle une grande vénération.

11 février 1991 : Message de Notre Seigneur sur la Paix.

4 mai 1991 : Le mystère de la souffrance – La plupart des souffrances humaines sont de nature égoïste – Penser aux victimes des guerres, de la violence, de la famine, de la torture et de la persécution, des catastrophes naturelles – Vous n’avez pas le droit de vous plaindre ! – Que donnez-vous à vos frères dans le malheur ? – Vous qui vous plaignez de vos petites migraines et de vos palpitations… – Ce que demande le Seigneur – Ne pas se laisser atteindre par les traits acérés des méchants – « Quelqu’un te donne-t-il un soufflet sur la joue droite, tends-lui encore l’autre » (Mt 5, 39) – Se tourner vers tous ces frères qui souffrent vraiment – Les aider par des prières et par des dons – Savoir se contenter du nécessaire et donner de son superflu – Élever son âme – Enseigner ses frères dans un langage clair qui n’accepte pas le compromis – Parler du péché et de l’Enfer – Ce n’est pas en ne parlant point aux brebis du loup qu’elles sauront le reconnaître lorsqu’il viendra dans la bergerie – Enseigner à temps et à contretemps.

Pentecôte 1991 : Rester à l’écoute de l’Esprit Saint – L’Esprit Saint, Esprit d’Amour – Devenir des reflets vivants de l’Amour de Dieu comme la fleur s’épanouit au soleil du printemps pour ravir le regard de ses admirateurs – Les talents donnés par Dieu sont les ouvriers de la réforme intérieure et, de là, ceux de la conversion des autres – Charité et sens du partage matériel et spirituel – L’Esprit Saint, Esprit d’Humilité – Le bonheur de la petitesse et de l’effacement – La victoire sur l’amour-propre – Rester intègres en tout – S’il vous est arrivé de voler ne serait-ce qu’une fois un fruit à l’étalage… – Savoir pardonner immédiatement à ses ennemis et ne leur souhaiter jamais aucun mal – Le méchant est un être qui souffre – L’Esprit Saint, Esprit de Sagesse – Le discernement – Ne pas se laisser séduire par ce qui flatte les sens et l’orgueil – Regarder toujours la distance qui reste à parcourir jusqu’à la perfection – Le véritable saint se sent toujours tellement petit qu’il ne pense pas même à se mesurer – Lorsque vous vous lancez dans l’étude d’une langue étrangère… – L’Esprit Saint, Esprit de Simplicité – Rester des enfants Comprendre par le cœur les mystères de Dieu – Lorsqu’un sportif désire gagner une compétition – Lorsqu’un enfant de Dieu désire gagner son Ciel en devenant plus saint… – Ne pas écouter la voix du monde, écouter celle de l’Esprit Saint.

16 juin 1991 : Les hommes qui contestent la foi catholique – Fausse liberté, fausse tolérance, fausse charité – Les adeptes d’un nouvel art de vivre, d’un nouvel âge qui ne s’embarrasse d’aucune religion – Comparaison avec des enfants insoumis à qui le maître veut expliquer l’addition ou avec des enfants qui refusent de se soumettre au système scolaire – Toute acquisition sollicite de l’homme un effort – L’orphelin aura beau se voir prodiguer l’affection la plus grande au sein d’une institution… – Réponses à différentes attaques : « Vous, les catholiques, vous prétendez détenir la Vérité, mais vous n’êtes pas meilleurs que les autres ! » – « Vous avez une vision trop compartimentée de l’Au-delà… Si votre Dieu est Amour, Il ne peut rejeter personne » – « Vous devriez étudier davantage les autres religions ! Pourquoi la vôtre serait-elle la meilleure ? » – Comparaison avec l’élève qui obtient une note de vingt sur vingt à un devoir – Le rayonnement des premières communautés chrétiennes – L’indifférence qui règne aujourd’hui dans les assemblées dominicales – Être de véritables exemples.

24 juin 1991 : Message de Notre Seigneur au messager et à son frère spirituel au sujet de leur tâche spirituelle commune.

4 août 1991 : Message du saint Curé d’Ars à tous ceux qui désirent être les amis du Bon Dieu – Ne pas mettre de barrières à la progression vers la sainteté – Ceux qui passent leur temps à se contempler dans un miroir – Se détacher de soi-même pour aller vers les autres – Cesser de juger et de condamner – Cheminer dans une voie de perfection – Se laisser aimer par le Bon Dieu et s’abandonner à Sa Volonté comme tant de personnes s’abandonnent aux rayons du soleil en été« Beaucoup seront appelés, mais peu seront élus » (Mt 22, 14) – Faire le premier pas vers la réconciliation – Ceux qui se confessent directement au Bon Dieu sans passer par le prêtre – Le prêtre, oreille du Bon DieuLorsque vous demandez une livre de farine à votre boulanger… – Vous êtes encore comme ces passagers clandestins… – Comparaison des chrétiens qui s’éloignent de l’Église avec des enfants rétifs s’éloignant de leurs parents à leur majorité – L’obéissance par amour – « Nul ne vient au Père que par Moi » (Jn 14, 6) – Redevenir de petits enfants.

8 août 1991 : Nécessité de la Confession – Le fait d’assister à la Messe ne saurait suffire à purifier les fidèles de tous leurs péchés – Comparaison avec le baigneur qui pénètre dans une piscine municipale – La curiosité malsaine – L’exemple le plus courant : le domaine sexuel – Le chrétien qui lutte contre la tentation d’acheter quelque revue ordurière mais qui s’en délecte secrètement chez son coiffeur ou feuillette certains catalogues de mode devenus de véritables spécimens de photographies érotiques – Le Seigneur n’est pas dupe – Les agissements secrets de certains chrétiens esclaves de tentations de bas étage… – La curiosité peut s’exercer dès le plus jeune âge – L’enfant qui regarde par le trou des serrures… – Les adolescents tentés par les mauvaises lectures, l’achat de préservatifs, et les films pornographiques – Les personnes qui lisent du courrier qui ne leur est pas destiné – Celles qui s’immiscent dans la vie privée des autres – Celles qui fouillent dans leurs affaires – Celles qui, dans un esprit de puissance, cherchent du fond de leurs laboratoires à percer les secrets du monde, de la science et de l’esprit – La curiosité malsaine peut conduire l’homme à sa propre destruction.

10 août 1991 : Message d’un fils parti prématurément à sa famille éprouvée.

14 août 1991 : Mariage devant Dieu et divorce – Si Dieu était chaque jour invité par les couples chrétiens à veiller sur eux… – Tout mettre en œuvre pour vivre dans la fidélité – Si le mari et la femme sont séparés… – Lorsqu’un divorce a été prononcé et qu’un nouveau mariage civil a été contracté – Les enfants ne doivent jamais être négligés ni manquer d’amour – La situation d’adultère – Vivre seuls ou vivre une vie commune en s’abstenant de relations charnelles, sinon s’interdire impérativement de recevoir le Corps du Christ – Le vœu de chasteté : une belle preuve d’amour – Le Mariage chrétien est comme un joli vase – Ceux qui ne veulent pas vivre selon la Loi de Dieu doivent s’efforcer de respecter au moins les lois humaines les plus élémentaires – Un exemple : le port du préservatif masculin.

15 août 1991 : Le saint Curé d’Ars s’adresse au messager – Il lui parle de la Sainte Vierge et le conseille pour son charisme – Il remercie le Directeur spirituel du messager, les prêtres qui soutiennent cette œuvre, et tous ceux qui ont aidé le messager dans la mise en forme du livre – Le Tome 2 : un livre de vérité qui risque de ne pas être au goût de tous…

8 septembre 1991 : Amour et harmonie – L’éducation des enfants – Les premières années – Amour maternel et amour paternel sont nécessaires – Certaines mères avares de tendresse – Certains pères tyranniques – L’exemple des parents et l’attention qu’ils témoignent à l’enfant déterminent son épanouissement – Une carence affective risque de marquer au fer rouge toute la vie d’un enfant – Rares êtes-vous à ne pas souffrir,        même secrètement, de différentes blessures qui sont à l’origine de vos difficultés actuelles – Pour tenter de pallier un vide affectif… – Parents, ne soyez pas des égoïstes – Tout manque d’harmonie est la conséquence d’un manque d’amour – Les péchés : des infractions à l’amour – Comparaison de l’homme exposé aux rayons de la divine – Perfection avec la plante qui se développe au soleil – Se laisser toucher par la Grâce de Dieu – Amour et harmonie au sein de la famille.

13 septembre 1991 : Message de Notre Seigneur au sujet des époux divorcés et remariés civilement, et de l’adultère – La Sainte Communion n’est pas un repas communautaire que chacun a le droit de partager selon son bon vouloir ou ses dispositions personnelles – Une Communion indigne est comme un acte d’amour dénaturé – « M’aimez-vous, Mes enfants ?.… »

6 octobre 1991 : Message de Notre Seigneur au messager pour le remercier de son travail. Promesse à tous ceux qui s’efforceront de mettre ces messages en pratique sous l’égide de la Sainte Église.

22 décembre 1991 : Message de Vos frères dans la Foi
Le mystère de l’Incarnation – L’homme qui possède partage, sinon c’est un égoïste, indigne d’être appelé « chrétien » – L’homme a été créé par Dieu par amour – L’amour est fécond, créateur, prolifique – L’homme créé à l’image de Dieu, libre d’aimer – Dieu s’est fait homme pour éclairer sa créature de sa sagesse – Dieu est venu guérir l’âme de l’homme et la sauver en lui offrant sa chair en héritage – Accueillir, en ce Noël, une flamme plus vive encore de l’Amour de Dieu dans nos cœurs.

Noël 1991 : Sermon inspiré au messager pour une paroisse
Le Bon Dieu nous aime et il veut être aimé de nous – Si quelque grand personnage confie un jour à votre enfant un objet précieux et que ce dernier le casse… – Notre vie est l’objet le plus précieux que le Bon Dieu nous puisse confier – Notre Seigneur, tout à la fois Dieu et Homme, nous a offert sa propre vie pour réparer nos fautes – Orgueil et égoïsme – Toute-petitesse et la simplicité de l’Enfant- Dieu venu pour nous sauver – Choisir de ne plus être esclaves – La petite voix de la conscience – Aimer le Bon Dieu en esprit et en vérité – Un fiancé dirait-il à sa bien-aimée qu’il l’aime tout en refusant de la rencontrer régulièrement ? – Rester fidèle à l’Église, gardienne de la Vérité – Lorsqu’un enfant joue avec un couteau… – L’Église, notre Mère à tous – Suivre le Pape contre vents et marées – La Très Sainte Vierge Marie, la Femme qui a donné au monde ce Fils unique – Le triomphe de la vie et de l’amour sur le péché et sur la mort.