Message du 30 avril 1985

Bien chers frères,

Comme elle est belle la confiance que la séparation n’altère pas ! L’homme qui a la foi doit toujours être prêt à subir cette épreuve dans une paix absolue, avec la conviction que ce qui a été désuni par le fait des hommes ou de la mort reste, dans l’amour, uni en Dieu. Attirés par la vie du monde, les hommes se détachent de la vie spirituelle qu’ils vont parfois jusqu’à mépriser alors qu’ils sont charmés par les plaisirs mondains et les relations éphémères.

Frères, ne vous laissez pas entraîner sur les pentes glissantes du monde moderne car de nombreuses crevasses y menacent les hommes ! Nous vous assurons que si votre âme reste unie au Seigneur, il ne pourra rien vous arriver de fâcheux pour votre avenir spirituel. Mais de grâce, n’ayez de regards que pour Dieu et les merveilles qu’Il a créées : contemplez les splendeurs de la nature, son calme et sa paix. N’ayez d’actes que ceux qui ont pour but l’altruisme et la charité. N’ayez de paroles que pour dire du bien de vos frères, pour vous humilier et pour parler de Dieu et du Ciel, de l’âme et de la Vie Éternelle, sous l’influence de l’Esprit Saint. N’ayez de pensées que pour Dieu et Son Royaume de Gloire où les anges et les saints œuvrent pour votre bonheur.

Ainsi, le monde ne déteindra point sur votre vêtement, la morsure du serpent ne sera point mortelle et le poison n’aura sur vous aucun effet (Cf. Mc 16, 18). Votre âme, revêtue d’une armure céleste, n’aspirera plus qu’à la perfection en toutes choses. Relisez le chapitre douzième de l’Épître de Paul aux Romains et ouvrez votre âme aux dons spirituels plutôt qu’aux jouissances du monde ! Que le Père vous y prépare et vous comble de Ses Grâces, afin que le flambeau de la foi soit ravivé sur la terre et que les cœurs sincères brûlent d’un amour ardent pour Dieu. Que chacun utilise le potentiel que Dieu a semé en lui et fasse fructifier les talents qui sommeillent en son âme.

Sachez donner généreusement de votre temps et de vos efforts pour Dieu et vous unir dans une même foi et un même objectif. L’amour véritable n’est jamais détruit. Ni la séparation, ni la distance, ni le temps, ni même la mort ne peuvent avoir raison de lui. Créez donc entre vous des liens spirituels et partagez les bienfaits que vous recevez afin que la communauté tout entière soit nourrie de leurs fruits. Donnez, et vous recevrez la joie de donner puis d’avoir donné. Le don émeut les cœurs, il les enserre, les contracte puis les dilate comme le gel fait éclater les rocs les plus solides. Soyez des fils de Dieu et œuvrez pour le Royaume.

+ Vos frères dans la Paix