Message du 15 octobre 1984

                                                                                                  (Au messager dans l’épreuve)

           Mon fils,

           Ne désespère pas ! Je peine en voyant ta douleur intérieure. C’est cette sorte de souffrance que J’ai éprouvée au Jardin des Oliviers alors que J’étais abandonné de tous. Offre-Moi ta douleur. Tu souffres pour la bonne cause.

           Que cette épreuve M’ouvre ton cœur davantage et te rende plus humble encore. L’orgueil spirituel a toujours été à la base des événements les plus regrettables qui ont bouleversé Mon Église.

           Je souhaite que Mes enfants soient saints car la sainteté est une arme efficace contre Satan. Plus grande est la lumière, plus le Diable est attiré par elle, mais si vous savez rester vigilants, il s’y brûlera les ailes !

           Soyez sages et aimants, simples et compatissants, et ne prétendez pas tout savoir alors que vous ne savez rien. Le Père est grand et votre amour pour Lui et pour votre prochain quel qu’il soit doit se fondre dans l’Amour du Père pour que vous soient ouvertes les Portes du Ciel. J’ai pour vous tout enduré sur terre et Je n’y ai rejeté personne. Seul le Démon a dû être éloigné de Moi. Ses signes sont reconnaissables : il est trompeur, menteur, fourbe, il aime à pavoiser et à se mettre en valeur. Il pousse au péché en persuadant ses victimes que le mal n’existe pas. Il pousse les personnes mystiques à l’orgueil spirituel. Sachez le démasquer par une grande humilité car là où règne l’humilité, Satan ne peut s’infiltrer !

           Ne jugez pas de la grandeur d’une âme sur la beauté d’un corps ou sur sa laideur, et lorsque les impressions que vous ressentez vous semblent contraires à la charité que Je vous ai enseignée, soumettez-les au jugement de l’Esprit Saint en prenant conseil auprès d’un prêtre. Ne jugez jamais seulement sur les apparences comme vous le faites si souvent, ne soyez pas impitoyables et n’oubliez pas qu’au lieu de détruire la race humaine ou de l’éloigner de Lui, Mon Père a préféré M’envoyer pour la sauver par Ma Passion et l’Offrande de Ma Vie terrestre !

 Heureux les humbles,
Heureux les doux,
Heureux les miséricordieux,
Heureux ceux qui sont persécutés à cause de Moi :
Le Royaume des Cieux est à eux !

           Mon fils, ne désespère pas, tu obtiendras justice ! Reste droit et lève vers Moi les yeux. Demande-Moi Ma Force et tu l’obtiendras. Demande-Moi Ma Paix et Je te la donnerai, car tu ne te révoltes pas et tu sais accepter ces épreuves avec un amour qui touche le Père. Prie avec confiance et avec amour, car une prière au Père récitée sans amour est comme une bouffée d’air dans un ballon percé.

           Va en paix et garde-Moi dans ton cœur.

           Jésus