Message du 2 août 1985 (II)

Mes fils et mes filles,

Écoutez en tout la Voix de l’Esprit Saint. J’ai été et suis toujours sensible à vos pensées et à vos demandes lorsque vous me reconnaissez dans un sanctuaire. Très bientôt, vous viendrez à moi et des Grâces vous seront accordées. Restez purs ! Oh ! restez purs ! Le monde de la jeunesse est tombé bien bas… Vous devrez aider les jeunes dans le combat contre le Grappin, mais d’abord, soyez saints et vivez avec Dieu. Il vous donnera la force et le courage. Vous êtes mes enfants protégés. Ne doutez pas de ces paroles. Je suis auprès de vous dans l’Amour du Seigneur. Comme vous avez raison d’aimer la Sainte Vierge comme vous le faites ! Elle est la plus admirable des créatures. Parlez à votre ange, votre « gardien ». Demandez lui force et protection dans vos moments de faiblesse. Conservez la confiance et recevez le plus souvent possible Jésus-Christ dans votre cœur. Restez en état de Grâce. Excusez-vous lorsque vous vous montrez désagréables ou égoïstes. Méprisez le monde faux et hypocrite et priez pour la conversion des pauvres pécheurs. Enfin, remerciez le Seigneur des Grâces qu’Il a versées en votre âme et formez entre vous une communauté d’amour.

          + Jean-Marie Vianney, prêtre