Message du 24 mai 1984

Bien chers frères,

Jésus-Christ n’est pas venu pour vous enseigner une religion individualiste où chaque être établirait directement une relation avec le Père. S’il en était ainsi, pourquoi donc aurait-Il été envoyé dans la chair ? Quel serait le rôle de l’Église ?

Le catholicisme est la religion par excellence qui concilie et réconcilie corps et esprit. Il est nécessaire de comprendre cela : c’est par l’esprit que le corps se sanctifie, de même que c’est dans un corps sanctifié que s’épanouit l’âme. Le Verbe s’est fait Chair, et les Paroles de Jésus-Christ Homme et Esprit de Lumière doivent être appliquées à chacun de vos actes et se réaliser dans votre vie. La Présence Réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie n’est ni une image, ni une illusion, ni un hologramme insaisissable : Elle est l’accomplissement de la Parole de Vie ! Frères, Jésus-Christ vous donne l’immortalité et s’offre à vous sans réticence en Nourriture pour votre âme. Les protestants ont tant perdu en compréhension du Monde Divin lorsqu’ils ont abandonné cette Vérité ! D’une façon identique, la Confession vous offre une réconciliation concrète avec Dieu à travers l’un de Ses instruments, le prêtre, à qui Il a donné les pleins pouvoirs. Ainsi, l’absolution libère votre âme du poids de son péché grâce au Pardon de Dieu et lui donne, dans l’état de Grâce, de retrouver son éclat.

Votre âme est comparable à un champ : le péché l’ensemence non point de bon grain mais de cailloux qui empêchent, aux endroits précis où ils sont tombés, le grain de pousser. Au bout d’un certain temps le champ est étouffé par les pierres : le sol ne respire plus et si, parfois, avec les intempéries, le vent et la pluie, un peu de terre se dépose sur ces pierres et laisse germer quelques pousses – cela correspond aux bonnes actions que vous pouvez accomplir en état de péché – rien n’est véritablement solide, rien n’a de valeur durable dans la mesure où la racine n’est pas profondément ancrée dans le sol…

La Confession est le moyen le plus sûr pour ôter les pierres de votre champ ! Ceux qui ne la possèdent pas pèchent d’abord par orgueil en n’acceptant pas le prêtre comme intermédiaire entre Dieu et eux-mêmes, alors que Jésus-Christ a été sur terre l’Intermédiaire Parfait entre Dieu et les hommes et qu’Il a envoyé Ses Apôtres afin qu’ils fassent connaître Son Œuvre et la poursuivent. Ceux qui ne possèdent pas la Confession peuvent être sauvés par la Grâce seulement, leur spiritualité et leur volonté dans le combat contre le Mal aidant. Mais de cela, Dieu seul est juge, car celui qui connaît le Fils et ne Le suit pas en tout s’éloigne de la Vérité en même temps qu’il dissipe ses chances de salut. Ceux qui ne possèdent pas la Confession doivent en effet ôter eux-mêmes, une par une, les pierres de leur champ, mais la pierre de la méconnaissance de la Relation Eucharistique et de la Confession restera toujours pour entacher leur âme…

Frères, faites connaître l’Eucharistie sous Son vrai jour, cela est indispensable au Plan de Dieu. Ne soyez pas satisfaits de compromis car la question est grave ! Combien Jésus-Christ saigne de voir que Son Véritable Message n’a pas été compris ! Visez à la perfection et cultivez le champ de votre âme afin que Dieu y sème le meilleur grain.

+ Vos frères dans la Foi