Un souffle qui passe...

Message du 26 août 1981

Frères,

Voici une image simpliste pour vous faire comprendre le rôle de Jésus-Christ face au péché des hommes.

L’homme est comme une casserole de lait. Sous l’action du Malin et des démons, les tentations réveillent en lui des pulsions de bas étage : c’est le feu sous la casserole et le péché se forme et il est consommé ; le lait bout et conserve la trace de ce phénomène par la crème qui le recouvre bientôt. Le Christ ne peut malheureusement prévenir la crème de se former (sauf si vous êtes suffisamment purs, « écrémés » dès le départ, du péché) mais Il peut empêcher le débordement du lait, c’est-à-dire la mort de l’homme, dès lors que l’homme regrette ses actions malsaines et destructrices issues de l’orgueil et de l’égoïsme.

Le Christ vous empêche donc de mourir de votre péché en vous donnant Son Pardon. À vous ensuite de purifier la surface du lait de ses impuretés afin de vous présenter devant le Père limpides et clairs comme l’eau d’une source.

Par la Confession, vous pratiquez l’humilité, vivez le regret sincère et recevez le Pardon du Christ en votre cœur repentant. Tout acte d’humilité est bienvenu auprès du Père et personne ne vous reprochera jamais de vous repentir trop souvent, si vous agissez avec sincérité. Mais faites des efforts ! Le pouvoir du Christ sur votre âme n’en est que plus grand. Courage donc !

          + Vos frères dans la Pureté