Message du 10 juin 1984 (I)

MESSAGE DE PENTECÔTE

Bien chers frères,

Comme il nous est agréable de traiter ce soir de l’Esprit Saint puisque c’est par Lui et en Lui que nous nous adressons à vous ! Si Dieu le Père a envoyé l’Esprit Saint à la terre par la personne du Christ et L’a, de ce fait, manifesté concrètement aux hommes à travers Son Fils, Il L’a également manifesté à travers Marie, qui n’a pu concevoir Jésus qu’en devenant l’Épouse de l’Esprit Saint, et II L’a envoyé aux Apôtres au jour de la Pentecôte afin qu’eux aussi partagent la sagesse nécessaire à leur mission sur la terre.

L’Esprit Saint est un Esprit de Lumière et de Vérité : en Lui, point de ténèbres, point d’erreur. L’Esprit Saint est un Esprit d’Amour : en Lui point de querelle et point de haine. L’Esprit Saint est un Esprit de Charité, qui pousse l’être humain à abandonner le vieil homme pour revêtir le vêtement blanc de la pureté de corps et d’esprit et vivre en communion avec Dieu, pour le prochain, en s’oubliant lui-même.

Frères, l’Esprit Saint est la preuve vivante et concrète de Dieu au milieu de vous. Si les enfants le reçoivent au jour de la Confirmation à travers ce même Sacrement, cela ne signifie pas qu’ils en soient dignes ni qu’ensuite ils soient à l’écoute de cet Esprit. Car l’Esprit de Vérité se manifeste en se communiquant intimement à l’âme humaine par l’entremise des anges et des saints le plus souvent, et, malheureusement, seuls les enfants purs entendent Sa Voix.

Quant aux autres, ils reçoivent l’Esprit Saint au jour de leur Confirmation comme ils recevraient un diplôme avant d’entrer dans la vie active… Couronnement de plusieurs années de catéchisme, cette cérémonie marque, hélas, pour certains, la fin d’une participation fidèle à la Messe sous la contrainte de la famille et du prêtre, et la fin de toute vie religieuse ou spirituelle !… Happés par le feu de l’adolescence, ces jeunes abandonnent souvent l’Église pour tomber entre les griffes des démons des Ténèbres, et cela malgré le Sacrement de Confirmation.

« L’Esprit Saint, s’ils L’ont reçu, devrait les protéger ! », allez-vous dire. En fait, qui vous dit qu’Il n’agit pas en eux, secrètement, et qu’un jour, leur vie ne sera pas totalement modifiée ? Le Sacrement de Confirmation est comme l’installation d’une prise de courant dans une maison. Si vous ne branchez jamais rien à cette prise – ni lampadaire, ni appareil -, votre maison restera dans l’obscurité et nul ne se doutera que vous avez l’électricité.

De même, si vous n’êtes pas à l’écoute de l’Esprit Saint, nul ne se doutera que vous êtes chrétiens parce que rien ne vous poussera à agir en chrétiens. Si, au contraire, vous vous « branchez », chers frères, avec le Ciel, vous irez de jour en jour de surprise en surprise, de découverte en découverte. Rien n’est impossible à l’Esprit Saint ! Il donne la force, le courage, Il donne la paix, la joie, Il donne l’amour et la Vie. Il est l’Esprit qui habite l’être en état de Grâce. Esprit d’humilité, Il rayonne pourtant d’une lumière à nulle autre pareille. Il émane de Lui un parfum qui n’est pas de la terre.

Comment se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint ? Tout cela est une question de soif de Dieu. Si votre désir est sincère, priez beaucoup et demandez au Seigneur de vous éclairer. Le rosaire, la Très Sainte Vierge vous l’a rappelé, est non seulement une arme efficace contre le Démon lorsqu’il est récité avec foi et sincérité, mais il est aussi, à travers Marie, un moyen d’atteindre Jésus. Demandez à Marie de vous prodiguer Ses soins maternels et, comme l’Esprit Saint s’est penché sur Son Humble Servante, votre Maman du Ciel se penchera sur vous et implorera pour vous Son Divin Fils. Combien de personnes ne croient pas à la puissance du chapelet et du rosaire ! Et pour cause, frères, elles somnolent sur leurs Ave et bredouillent leurs prières sans amour ni conviction, lorsque, encore, elles ne s’arrêtent pas en cours de route, lassées ou épuisées…

Priez donc Marie avec foi ! Elle détient tant de Grâces qui ne Lui sont pas demandées ! Unissez-vous à Jésus-Christ dans l’Esprit Saint en consacrant votre être à votre Très Sainte Mère et à votre Doux Jésus. Ne rechignez pas devant les efforts. Les Grâces nécessaires vous seront prodiguées. En Dieu, il n’est point de compromis. Votre Père du Ciel veut régner sur votre âme et ce n’est qu’en y envoyant Son Esprit pour vous inspirer et vous instruire de la vraie foi qu’Il atteindra Son ultime but.

Les Saintes Écritures et les vies de saints vous donnent de nombreux exemples des manifestations de l’Esprit Saint. Ainsi, il vous est plus facile de discerner sur terre entre le bien et le mal en vous mettant à l’écoute de la Voix intérieure qui vient parler à votre âme. Voix spirituelle et immatérielle, il est vrai, mais si intense, si ferme et si douce à la fois. Voix des anges protecteurs, voix des messagers spirituels que vous appelez les saints et qui veillent sur vous depuis l’Autre Monde, nourris dans le Ciel des Splendeurs de Dieu. Voix du Seigneur Lui-même et de Sa Douce Maman qui pénètrent en votre âme et emplissent votre cœur d’une incomparable Paix. Réponse spontanée à un problème spirituel ou matériel, éclaircissement immédiat d’un problème familial ou professionnel, mise en garde inattendue par la voie de ce que vous appelez l’intuition, états de profonde communion avec le Seigneur ou avec la Très Sainte Vierge, extases, visions surnaturelles, locutions intérieures – c’est-à-dire messages spirituels dictés à l’oreille spirituelle -, tout cela participe d’un même et unique Esprit qui n’est autre que l’Esprit Saint.

Pourtant, frères, vous devez être prudents en matière de choses spirituelles, nous vous avons bien des fois mis en garde. Les communications spirituelles, les visions, les extases, peuvent également être le fait du Malin qui utilise les mêmes voies que l’Esprit Saint ! Comment discerner ? Humilité, désintéressement, amour, charité, foi inébranlable en l’Enseignement de Jésus-Christ reconnu comme Vrai Dieu et Vrai Homme : tels sont les critères du véritable charisme.

De plus, le Malin utilise souvent les faits extraordinaires pour subjuguer les âmes, les envoûter en quelque sorte, et ensuite, alors qu’elles sont encore sous l’emprise du merveilleux, pour leur inculquer des notions totalement fausses qui sont contraires à l’Enseignement de Jésus-Christ et de Son Église et contraires à Son Chef, le Saint-Père. Jean-Paul II est guidé par l’Esprit de Vérité et sa vénération pour la Très Sainte Vierge ne l’en éclaire que davantage. Priez beaucoup pour lui. En ces temps où le Démon s’acharne contre les fondements mêmes de la doctrine et de la foi, le Saint-Père reste inébranlable tout en recevant droit au cœur des coups mortels. Soyez-lui fidèles, chers frères, quoi qu’il arrive. Il a conservé le sens du sacré que de nombreux prêtres ont oublié et il souffre en silence pour toutes les erreurs commises au sein même de son Église, participant à la Rédemption avec Jésus-Christ, notre Seigneur. Chef spirituel de l’Église, il est inspiré par ce même Esprit qui a éclairé une bonne partie de ses prédécesseurs. Eux aussi participent à son Ministère à travers la Communion des Saints, dans l’Esprit Saint.

          + Vos frères dans l’Esprit Saint