Message du 16 juillet 1985

Bien chers frères,

Il est temps de vous parler concrètement de la fausse mystique et de ses dangers. Très souvent, des personnes se croient favorisées de Grâces du Ciel alors qu’elles ne sont pas fidèles à Jésus-Christ et à Son Église. Ces mêmes personnes prêchent l’amour et la fraternité, certes, mais leur vision de Dieu est loin d’être chrétienne ! Elles font sans cesse référence à des forces « cosmiques », « telluriques » ou « astrales », prétendent vivre des expériences extraordinaires, voyager en esprit dans l’espace et dans le temps, et rapporter aux hommes les récits de leurs périples. Fascinés par le surnaturel, nombreux sont ceux qui les écoutent et les suivent, non seulement dans leurs expériences mais encore dans les explications qu’elles en donnent.

Ces personnes prétendent aussi rencontrer parfois, dans le Monde Spirituel, des « sages » qui leur enseignent de nombreuses connaissances sur le passé et le destin de l’homme. Séduits par leurs belles paroles, certaines gens les écoutent et les croient sans réserve. Pour nous, frères, nous vous disons ceci : méfiez-vous de tels écrits qui, sous le couvert de grands principes altruistes et de l’amour, vous font miroiter un au-delà où règnent la paix et la sérénité, un univers où séjournent les âmes dans l’attente d’une éventuelle réincarnation ou métempsycose sur la terre ou quelque autre planète.

Amis, vous avez été créés hommes, et hommes vous resterez pour l’éternité. N’écoutez donc pas de telles élucubrations ! Il vous a été donné le pouvoir de discernement et vous devez l’exercer ! Pourquoi vous attacher à des écrits qui ne sont que le fruit de l’illusion alors que vous possédez les Écritures Saintes ? Jésus-Christ, notre seul Maître, vous a laissé des Commandements pour vous faire accéder aux Demeures Célestes : pourquoi recherchez-vous un chemin différent ? Certes, il est tellement plus séduisant que celui de la Croix ! Frères, combien vous vous laissez facilement séduire par les pièges subtils du Tentateur : du fruit mûr, vous savourez la chair et jetez le noyau ! Vous vous délectez de récits ésotériques, d’expériences douteuses et parfois dangereuses, de grandes théories que, bien vite, vous désirez partager avec d’autres, mais qui ne vous donneront jamais la véritable connaissance de Dieu ! Car cette vraie connaissance est contenue dans ce noyau même que vous avez tendance à jeter aux ordures tant il est dur et son amande amère, tant son aspect extérieur vous rebute et vous paraît sans intérêt…

En effet, votre esprit matérialiste est souvent attiré par certaines « manifestations » extraordinaires – voire spectaculaires – dont vous ne comprenez pas encore bien le sens. Nombreuses sont celles qui sont créées de toutes pièces par le Prince du Mensonge, dont le seul but est de singer Dieu pour mieux vous éloigner de Lui ! En créant un monde de l’extraordinaire, un monde de l’illusion fait de doctrines attirantes, le Démon amène peu à peu les chrétiens à rejeter les Vérités de l’Évangile et la Tradition de l’Église. Par le biais de personnes qui n’ont jamais appartenu à l’Église ou qui s’en sont séparées pour différentes raisons, le Démon parvient ainsi à dicter à la terre des ouvrages qui sèment le doute dans l’esprit des chrétiens et les éloignent de l’Eglise. Ces esprits pourtant avides de vérité disent : « L’Église ne nous a pas apporté la spiritualité et les explications que nous attendions, alors nous La quittons ! ». Ne croyant plus en la Divinité de Jésus-Christ, ces esprits délaissent dans un même mouvement leurs dévotions habituelles, les Sacrements – principalement la Confession et l’Eucharistie – et préfèrent assister à des rencontres de petits groupes au sein desquels chacun aime à se délecter du récit des expériences des autres, et où il semble régner un si grand amour !

Méfiez-vous, chers frères, de ces faux prophètes ! Si le mal qu’ils font n’est pas visible comme le sont la violence et la corruption, il n’en est que plus redoutable ! Ne soyez pas comme la souris tentée par le morceau de fromage au milieu du grenier : elle n’a pas la présence d’esprit de se demander comment il a bien pu arriver là, tout frais et tentant, alors que le lieu n’est pas destiné à recevoir telle nourriture. Le piège est d’autant plus mortel que l’homme l’a placé en cet endroit pour y attirer l’animal qu’il veut détruire. De même, le Démon revêt parfois des habits de lumière pour attirer les hommes et les tromper : il peut singer jusqu’à la pureté et l’harmonie pour séduire des êtres en quête d’absolu, et les entraîner à se griser de la chair du fruit pour qu’ils jettent ensuite le noyau. Car tel est le geste qu’il attend d’eux : le rejet du noyau ! Chacun trouve cela normal. Mais le véritable disciple de Jésus est celui qui conserve le noyau et le plante tout au fond de son cœur. Pour lui, seul le noyau est vraiment important : durant sa vie, il le débarrasse peu à peu de la chair qui l’entoure et à laquelle il n’attache pas plus d’importance qu’elle n’en mérite. Il le chérit et le cultive car c’est lui qui le fait vivre éternellement. En effet, si vous jetez le noyau et que votre arbre meure, comment posséderez-vous d’autres fruits ?

Le noyau, c’est l’Église et la Tradition chrétienne, c’est le Christ mort sur la Croix et ressuscité pour les hommes, c’est l’Amour Incommensurable qu’Il leur a témoigné. Nous vous l’avons dit, frères, les miracles de Jésus-Christ n’ont d’importance que dans la mesure où ils ont démontré aux hommes de Son temps qu’ils avaient, dans le Ciel, un Père Aimant et Attentif à leurs prières.

Les « expériences » spirituelles d’aujourd’hui restent stériles si elles ne débouchent sur la foi. Dieu n’est pas une force cosmique, Il commande aux forces cosmiques. Dieu n’est pas seulement Source d’Amour, Il est Amour et Il donne Son Amour, car Dieu est pour tous un Père. Le piège du Démon aujourd’hui est de vous amener à oublier ou rejeter ce rôle paternel et à croire que Dieu se réduit à une force cosmique et la vie à de simples cycles que rien ne peut modifier. N’est-ce point rabaisser l’être humain au rang des végétaux ou des animaux ? N’oubliez pas que vous êtes les fils de Dieu créés à Sa ressemblance, et qu’Il vous a envoyé un Frère à votre image : Son Propre Fils. Réduire Dieu à une force cosmique équivaut à rejeter le Premier Commandement. En effet, comment pourriez-vous aimer et adorer une simple force ?

De plus, le Tentateur, grand ennemi de la prière – et particulièrement du rosaire – désire vous éloigner de cette pratique, qui implique une relation de personne à personne, pour la remplacer par des « pensées positives ». De telles pensées peuvent être, certes, efficaces, mais ne doivent aucunement se substituer à la prière, comme il voudrait vous le faire croire.

Les adeptes de ces théories recommandent souvent aussi un « retour à la nature » afin de mieux retrouver la pureté originelle. Généralement, ils consomment des nourritures végétariennes et pratiquent le naturisme qui, selon eux, libère les corps des nombreux interdits infligés à des esprits serviles par plusieurs siècles de domination chrétienne… et l’Eglise se trouve encore attaquée ! Chers frères, sachez faire la part des choses et, sans voir le mal partout, veillez à discerner ce qui peut représenter un danger pour votre âme.

Une fois de plus, nous vous recommandons la méditation des Mystères Douloureux du très saint rosaire et la contemplation du Christ en Croix, ce Christ que vous, aveuglés par le Diable, ne voulez plus voir Souffrant mais Glorieux. Voilà où réside votre grande erreur ! Vous ne voulez pas d’un Dieu agonisant, saignant, pitoyable, et pourtant, s’Il n’était mort pour les hommes, Son Royaume ne leur serait point ouvert ! Vous ne voulez pas de ce Dieu-là parce que vous ne croyez pas au triomphe de l’humilité, parce que vous désirez vivre dans un corps « harmonieux » et débarrassé de toute souffrance grâce à vos nourritures végétariennes, à vos « mantras », à vos pentacles et autres protections contre les ondes maléfiques !… Ah ! frères, comme le véritable Amour de Dieu est loin de tout cela ! Vous qui désirez tant participer activement à la Vie Divine, ne compliquez pas la foi et entretenez avec Dieu une vraie relation filiale. Alors, vous comprendrez bien davantage ! Fils et filles de Dieu, écoutez Sa Voix et rejetez les pièges du Tentateur, aussi séduisants soient-ils !

+ Vos frères dans la Foi