Message du 20 juillet 1986

(Au messager et à ses amis ayant refusé d’assister
à un spectacle de « voyance » et visité une chapelle
consacrée au saint Curé d’Ars)

Bien chers frères,

Que votre prudence soit louée ! Personne n’est jamais assez prudent en matière de communication spirituelle ! Les endroits où l’on rencontre des professionnels du spectacle de la « voyance » et des phénomènes que vous appelez « paranormaux » sont la plupart du temps infestés de démons !

Fuyez ces lieux d’Enfer ! Ne vous y rendez pas même pour y apporter la controverse car ce sont des endroits dangereux pour les âmes, qui y rencontrent la séduction. Appuyées par des arguments faussement scientifiques, les affirmations de ces escrocs parviennent à convaincre les esprits curieux ou déroutés qui, peu de temps après, abandonneront les Sacrements s’ils les fréquentent encore. Dans votre siècle, le piège du « surnaturel » est aussi grave que celui de la corruption, car il cherche à détruire la pratique religieuse, l’obéissance à l’Église et la vraie foi.

Gardez confiance, mes enfants, et que votre prudence soit bénie !

Merci de m’avoir rendu visite. Je suis très sensible à vos prières et vous aiderai à progresser vers Dieu. Aimez beaucoup la Sainte Vierge. Je vous bénis.

+ Jean-Marie Vianney, prêtre