Message du 23 janvier 1984

Bien chers frères,

La Bible, dans son ensemble, contient de nombreux joyaux. Elle est riche en exemples qui ne doivent pas être négligés par les chrétiens. Mais la perle rare, le diamant pur dont l’éclat attire l’attention et rend ternes et fades les autres joyaux n’est autre que le Christ, Lumière des Nations.

La loi du Talion existe, certes, mais Jésus, le Christ, est venu lui apporter un additif monumental : par la prière, par le renoncement, par le sacrifice de soi, par la pénitence, cette loi peut être transformée, voire abolie sous le rayonnement de l’Amour.

Jésus ne s’est-Il pas offert pour vous, pour nous, afin que les ténèbres dans lesquelles se trouvait l’humanité soient dissipées ? afin que l’homme puisse être sauvé de son péché ? Ce Sacrifice de Sa Personne est le Sacrifice de votre Dieu qui souffre de voir Ses fils en proie à la violence, à l’égoïsme, à la débauche, en actes mais aussi en paroles et en pensées. Ce Sacrifice, celui de la Croix, appartient au passé, mais il restera présent tant que les hommes pécheront et que le Mal ne sera pas totalement vaincu. C’est par la Mère de Jésus, Mère des Souffrances de toutes les nations, que le Dragon sera écrasé et, en communion avec Son Divin Fils, c’est Elle que vous devez sans cesse invoquer, car puissante est la force de Sa Grâce. C’est aussi et surtout à travers l’Eucharistie, Sacrifice du Messie pour les hommes, Offrande Unique mais aussi permanente et intemporelle au moment de la Consécration du Pain et du Vin, que les âmes des hommes seront délivrées de l’emprise du Mal.

Frères, aimez votre prochain, rassurez ceux qui sont dans la peine, dites à ceux qui souffrent et à ceux qui sont dans le péché qu’ils se tournent vers leur Sauveur. Lui seul dans Sa Miséricorde saura leur pardonner et les éloigner de la déchéance spirituelle qui s’abat sur le monde.

+ Vos frères dans la Sagesse