Message du 29 octobre 1983 (II)

Frères,

La mort est restée jusqu’à ce siècle un sujet tabou associé à la crainte, aux imageries macabres, aux apparitions de fantômes et à l’Enfer. Le rôle de la religion n’est-il pas de démystifier et de démythifier tout cela à la lumière de l’Enseignement de Jésus-Christ ? Les Occidentaux devraient-ils avoir besoin de se tourner vers l’Orient pour parvenir à comprendre la Vie Éternelle ? C’est vrai, le mystère paraît grand – à l’image des nombreuses demeures du Père – mais pourquoi certains ecclésiastiques se permettent-ils de critiquer cette attitude de recherche de la part des chrétiens ? Pourquoi évitent-ils de parler de la mort, rejettent-ils l’existence du corps spirituel, dénigrent-ils les communications spirituelles, les Apparitions Mariales et jusqu’aux miracles de l’Évangile ? Pourquoi condamnent-ils systématiquement ceux que l’Esprit Saint a « mandatés » sans rien connaître du domaine mystique ?…

Jésus-Christ est ressuscité ! Aussi l’Église doit-Elle clamer tout haut l’existence de la Vie après la mort, du Monde Invisible et des Demeures Éternelles !

+ Vos frères de l’Église du Ciel