Message du 9 novembre 1986 (II)

(À ceux qui préparent l’édition de ces messages)

           Mes chers enfants,

           Merci pour votre travail et votre peine : vous remplissez Mon Cœur de joie ! Ne vous découragez pas, les fruits de l’arbre sont presque mûrs. Ils seront consommés en temps voulu. L’heure est proche. Je vous bénis.

          Jésus